Spotify : une grande entreprise qui sait rester agile.

     Comment aurions-nous pu envisager d’être à Stockholm à la recherche d’innovations managériales sans rendre visite au géant suédois du streaming musical dont l’organisation est absolument atypique.

spotify 1.jpg

     Nous sommes accueillis par Alexander, qui travaille pour Spotify depuis deux ans et demi. Accueil suédois oblige, il nous propose avant de commencer de prendre un café et en profite pour nous faire visiter les locaux. Nous passons devant de nombreuses salles, toutes aux noms d’artistes connus, avant de déboucher sur un chaleureux salon qui mène à une salle de restauration dont les frigos, en libre accès, auraient fait pâlir plus d’un gourmand. Néanmoins ces bureaux deviennent trop étroit, Spotify déménagera bientôt.

    Le ventre plein, nous pouvons commencer. Alexander nous rappelle les valeurs fondamentales au cœur de l’entreprise : l’autonomie, la raison d’être, la croissance. En effet, Spotify vise à accorder le plus de liberté possible dans la prise de décision de ses équipes afin qu’elles apprennent et progressent. Il insiste sur le fait d’essayer, quitte à se tromper, cela n’est pas grave tant que l’erreur n’est pas répétée. L’environnement compétitif du streaming musical les oblige à innover constamment. Les valeurs de Spotify ont été véhiculées par le fondateur : le manager ne contrôle pas, il donne les moyens.

    Spotify a grandi très rapidement, dès lors il fallait trouver une organisation permettant de conserver l’efficacité du groupe et protéger ses valeurs. Ainsi, une organisation tout à fait originale a été mise en place, on parlera de tribus, squads, chapters et de guildes. Cette organisation concerne 60% des employés de Spotify, les fonctions commerciales, de gestion et juridiques ne sont, par exemple, pas concernées.

  • Les Tribus

     Les employés concernés par cette organisation sont répartis dans des « tribus » de 40 à 130 personnes, celles-ci se connaissent toutes et l’information peut circuler facilement, rapidement et en toute transparence afin d’être le plus efficaces possible. Chaque tribu a son propre champ d’action : expérience utilisateur, application, infrastructure… Lorsque les tribus deviennent trop importantes, elles se scindent en redéfinissant leur mission. Spotify grandit, le nombre de tribus augmente, mais l’organisation au sein des tribus reste inchangée.

  • Les Chapters et les Squads

      Au sein de ces tribus, les personnes ayant les mêmes compétences se regroupent en « chapters ». Ils se rencontrent régulièrement pour échanger et parler de leurs problématiques, ce qui permet de progresser et de gagner en créativité. Chaque équipe possède un « Chapter Lead », il est chargé d’animer le groupe et de s’assurer que les échanges suivent les valeurs de Spotify.

    Lorsqu’un nouveau projet naît, un Product Owner est choisi. En relation avec le « chapter lead » qui connait parfaitement les membres de son équipe, ils vont créer un groupe multi-compétences en fonction des besoins du projet. Ainsi le PO « pioche » parmi les chapters les différents talents qui feront partie de sa squad (Brigade). Cette squad de 6 à 12 personnes, s’auto-organise, gère un projet à long terme (entre 6 et 24 mois), et devient ainsi experte dans sa mission.

  • Les Guildes

     Mais alors, les squads et les chapters d’une même tribu ne communiqueraient pas avec les autres tribus ?  Et bien non, Spotify a réussi à décloisonner les tribus en créant des guildes. Ce sont des groupes plus larges de personnes de tribus différentes qui veulent échanger leurs connaissances, outils et pratiques. On trouve des guildes professionnelles, telles que celle des codeurs iOS, ou des spécialistes Java, mais aussi des guildes regroupant les personnes par passion (photographie, sport…).

Organisation de Spotify
Illustration réalisée par nos soins. @Thebaroudeurs

       Il semble que Spotify ait trouvé une organisation lui permettant de rester très agile et créative tout en connaissant une croissance rapide.

    Toutefois, de nombreux défis arrivent et l’entreprise en a conscience. En ce qui concerne l’organisation, Alexander nous explique que l’entreprise repense en permanence son organisation afin de s’assurer qu’elle soit optimale. Par exemple, Spotify expérimente  actuellement de nouvelles méthodes de travail au sein de ses tribus.

      Aussi, nous nous sommes interrogés sur l’arrivée imminente de nouveaux investisseurs au sein de l’entreprise : ce changement peut-il modifier la « raison d’être » de l’entreprise, limiter les libertés des employés, les valeurs resteront-elles inchangées ? Alexander est confiant, pour lui Spotify grandit mais le cœur reste le même, l’entreprise a su évoluer, dépasser les 2 000 employés et garder son âme. Il compare l’évolution de Spotify à celle d’un être humain. L’enfant naît avec des valeurs (autonomie, raison d’être, croissance pour Spotify) qui se traduisent sous une certaine forme, l’enfant grandit, ses valeurs restent inchangées mais leur manifestation sera différente. Il en sera de même pour l’entreprise, l’arrivée de nouveaux investisseurs n’affectera pas ses valeurs, mais il faudra surement les protéger davantage. Alexander affirme que le PDG a toujours été clair sur ce point : la culture Spotify et sa raison d’être seront protégées quelque soit l’âge et l’importance de l’entreprise. Si Alexander y croit nous laissons plus de place au doute: les managers de Spotify sauront-ils faire face aux attentes des nouveaux investisseurs ?

     De plus, l’efficacité de certaines guildes est affectée par le nombre croissant de leurs membres. La guilde iOS atteint aujourd’hui une taille critique et l’échange est beaucoup moins fluide, elle perd donc en efficacité.

      Enfin, si le « modèle Spotify » est performant, il ne faut pas oublier qu’il ne concerne que 60% des employés. Quid des équipes qui ne travaillent pas sur de la gestion de projet et qui ne profitent pas de cette organisation ? Malheureusement nous n’avons pas eu le temps d’aborder la question. Cette efficacité pour la gestion de projet est aujourd’hui la source d’inspiration de nombreuses entreprises.

Spotify 2.jpg

Spotify est une grande entreprise qui a pensé son organisation autour de 3 valeurs fondamentales et cherche à les protéger quelque soit son évolution. Alexander a d’ailleurs insisté sur le fait que Spotify cherchait à donner à ses employés un environnement sécurisé. Sa division en tribus semble permettre à l’entreprise de grandir sans être trop affectée.

     Les défis de demain arrivent, ceux d’après-demain se dessinent, Spotify le sait et s’y prépare.

Les baroudeurs

One thought on “Spotify : une grande entreprise qui sait rester agile.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s