“Aujourd’hui, nous partons faire un tour, faire un tour du monde, du monde de demain.”

Le projet

Léo, c’est un étudiant en sciences du management à l’EDHEC, un étudiant Picard (Saint-Quentin), investi dans tout ce qu’il entreprend, et toujours prêt à se lancer dans une nouvelle aventure.

François, c’est un étudiant en Sciences du management à l’EM Lyon, un Lillois d’origine (Marcq) et un homme de conviction.

Lorsque nous avons découvert notre premier livre décrivant une expérience managériale innovante, qui remet l’employé au centre de la prise de décision, nous avons tout de suite pensé qu’elle était marginale, et que ce modèle ne pouvait se retrouver dans d’autres entreprises. C’était le cas car, en troisième année de licence d’économie-gestion, nous n’avions jamais entendu parler de ces entreprises qui ont choisi une voie différente de celles qu’on a l’habitude de trouver, de celles pour lesquelles nous destine notre parcours en Ecole de commerce.

Et pourtant, les entreprises qui décident de se détourner des modèles managériaux classiques pour aller vers un mode de management plus respectueux de leurs employés existent, et on en voit partout. Cependant, elles sont très peu reconnues pour leurs innovations managériales, et même dans les plus grandes écoles de commerce de France, on commence à peine à en parler.

Par innovation managériale, nous entendons toutes les entreprises qui offrent à leurs employés une liberté, une autonomie claire, et des responsabilités à assumer. Le concept qui illustre bien ce genre d’entreprises est l’entreprise libérée.

Utopie ? Idéalisme ? Les expériences vécues par certaines entreprises tendent à nous prouver le contraire, que ces modèles managériaux sont réalisables et réalisés.

Le Tour Du Monde que nous entreprenons va nous permettre d’aller vérifier ce qu’il en est concrètement, au quotidien, pour ces entreprises qui ont changé de modèle, qui se sont éloignées des modèles hiérarchiques dont on a trop vu les limites. Nous allons pouvoir nous immiscer dans le quotidien de travailleurs « libérés », discuter de leurs motivations, de la mise en place de ces méthodes…

Notre objectif : Faire découvrir à nos camarades étudiants une alternative. Une alternative managériale qui s’illustre non pas par un modèle mais par plusieurs dizaines. Chaque entreprise, qu’elle soit désignée sous les termes libérée, opale, ou autre, a trouvé un moyen d’allier performance économique et respect des parties prenantes.

Notre voyage nous emmènera, durant 6 mois, sur différents continents, où cultures et environnement diffèrent. Cependant, les entreprises que nous visiterons semblent être arrivées à au moins un consensus : La meilleure ressource d’une entreprise, ce sont ses employés…

ITINERAIRE

France – Belgique – Pays-Bas – Allemagne – Inde – Vietnam – Japon – Californie – Québec – New York – Chili – Brésil.

trajet2